Visite et explication du jardin à la française

Le jardin à la française ou jardin classique, exprime le désir d’exalter dans le végétal, le triomphe de l’ordre sur le désordre, de la culture sur la nature sauvage, du réfléchi sur la spontanéité.
Il culmine au XVIIème siècle avec la création pour Louis XIV du jardin à la française, bientôt copié par toutes les cours d’Europe.

L’organisation type du jardin à la française, hérité du jardin à l’italienne, est fixée dans le milieu du XVIème siècle.

L’esprit du jardin classique se décompose par :

Un plan géométrique (exploite les nouvelles découvertes de l’optique)

Une terrasse surélevée qui domine et permet au visiteur de saisir d’un coup d’œil l’agencement du jardin

Un axe perspectif passe par les appartements, sur cet axe s’ordonnent symétriquement des :

     Allées                       Figures géométriques des parterres et bassins                       Alignements d’arbres

Les compartiments libres de ce plan sont occupés par les broderies de buis taillés, les parterres de roses et les bosquets. Les allées sont rythmées par les topiaires.

Plus on s’éloigne du château et du cœur du jardin, plus la campagne reprend ses droits et sa végétation naturelle de bois, vergers et prairies.

Vous êtes dans un jardin dit « à la française ».

La règle d’or, qui découle de l’école Le Nôtre, en est respectée.

Une avenue ou une tonnelle plantée de tilleuls conduit à une cour d’honneur située devant l’entrée du château.

A l’opposé, un parc axé sur la façade du château du XIV et XV siècle, développe sa composition décorative avec ses 4 terrasses, ses parterres de rosiers, ses tapis verts géométriques, ses ifs taillés en forme obélisque, ses vases.

En contre bas de la quatrième terrasse, les jardins ont été complétés par un verger de pommiers et de poiriers.